L’Atari 1040 STF
Après mon apprentissage sur le Commodore 64 et ma déception ( toute relative ) causée par l’Amiga 500, seule la découverte d’une nouvelle machine hors du commun pouvait prolonger, voire même amplifier, ma passion pour l’informatique. Et cette machine, ce fut l’Atari 1040 STF !!! C’est en 1985, que Jack Tramiel (vous savez le “père” du C64 qui entre temps est devenu Président de la firme américaine Atari) présente  l'Atari ST. Son slogan pour l’Atari 1040 STF était : « The Power without the Price », la puissance sans le prix. Le succès fut immédiat, que ce soit grand public pour les jeux ou professionnel ( Traitements de texte avec Le Rédacteur et First Word Plus, PAO avec Calamus et Publishing Partner et surtout MAO avec Pro 24 et ensuite Cubase). Peu après l’arrivée de l’Atari ST sur le marché, ses caractéristiques équivalentes (voire supérieures dans certains cas) au Macintosh inquiètent énormément la firme à la pomme. Et cela pour le tiers du prix du Mac !! Surtout que quelques temps plus tard, un bidouilleur dénommé Dave Small, commercialise le produit Spectre GCR qui permettait d’émuler parfaitement, sur l’Atari ST, un Macintosh avec des performances supérieures à l’original !! Pourtant, son plus grand concurrent sera … l’Amiga. Cette concurrence allait donner lieu à l'une des plus importantes batailles de la micro-informatique. Deux clans s’opposent : les possesseurs d’un Atari et les possesseurs d’un Amiga. Cette concurrence était visible jusqu'aux devantures des revendeurs spécialisés !! C’était à qui ferait mieux que l’autre ! Lire un article intéressant
La concurrence, la rivalité
On dit qu’il s’agirait des initiales de Sam Tramiel (fils du Président), mais plus sérieusement,  je pense que ST signifie Sixteen/Thirty-two (« seize/trente-deux ») et fait référence à l'architecture mixte 16/32 bits du microprocesseur Motorola 68000 des premiers modèles.
Pourquoi ST ?
La fameuse souris de l’Atari 1040 STF. Connaissez-vous l’histoire de la souris ?
Le système d’exploitation
Le système d'exploitation de l’Atari est baptisé TOS (The Operating System, pour narguer le concurrent Microsoft et son DOS.) Au fait, à quoi vous font penser ces copies d’écran datant de 1985 ? A Windows en effet ! Et avec quelques années d’avance, le premier Windows grand public étant apparu au début des années 90. On peut voir ici la fenêtre de démarrage de l’Atari en monochrome (avec le moniteur SM 124 ci-dessous) ainsi que  des fenêtres d’exploration du disque dur. Notez la couleur verte typique d’Atari quand on avait la chance de posséder un moniteur couleur. La visualisation se fait en texte ou icônes. Le tri est possible et on peut créer, renommer, etc… les fichiers et dossiers. Et le tout à l’aide d’une souris. Le grand luxe quoi !!
Réalisation Jean-Luc Maillard - Dernière mise à jour le 11/04/2018    Jean-Luc Maillard ( 2008 )
INFORMATIQUE
INFORMATIQUE
CHEZ JEAN-LUC